Un exercice comme un jeu

Princess FLA en concert le samedi 17 janvier à l'Atelier du Coteau à Nantes. Photo Mathieu Lefèvre

Avant de se retrouver devant un micro avec Nath et Jean-Marc, il a bien fallu écrire.

19 chansons au répertoire de notre jeune groupe Princess FLA, des reprises de musique modifiées et des textes entièrement réécrits à ma façon.

Cela signifie une bonne pincée d'humour, quelques rimes riches et l'art et la manière de raconter des histoires.

Cela témoigne non pas de mon cerveau malade mais de cette capacité (pas rare non plus) de toujours garder un coin en mouvement pour une tâche particulière.

Ainsi, même si je suis occupée, plusieurs jours durant et  à des moments différents, une partie de mes neurones est dédiée à la mission créative décidée plus tôt.

Là par exemple, comme tout à l'heure au déjeuner, l'écriture d'une nouvelle chanson est en train de prendre forme virtuellement.

Lorsque je prendrai un crayon pour la mettre sur papier, malgré quelques hésitations, je sais qu'elle sera déjà là, prête à l'emploi.

C'est pratique !

Ensuite, avec mes partenaires et amis du groupe, nous la chantons, vérifiosn le nombre de pieds, la diction et adjugé c'est vendu !

Cela semble facile et il est vrai que ça l'est.

En revanche, je dois avouer que j'oublie toujours comment calculer des pourcentages. Et là c'est un peu la honte.

N'hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook de la Princess FLA, sans doute bientôt un blog ou un site, en tout cas des dates de concert !!!!

Bon, c'est pas l'tout, j'ai des textes à rédiger...