L'un des grands avantages de travailler en freelance, c'est la variété. Des sujets, des lieux, des revenus et donc aussi, des clients.

Tenez par exemple, celui-ci :

Pascale Brosseau rédige

Lorsque vous arrivez face à ce genre de...comment dire ce..., bref, vous avez une alternative assez simple : Soit vous vous frottez les yeux en vous disant que vous vous êtes trompé d'adresse. Soit vous partez en courant. (on peut aussi vouloir caresser la pilosité des épaules, pour voir mais je ne rentrrerai pas dans le domaine privé des fantasmes des unes et des autres)

Pour ma part, connaissant l'engin (ne vous méprenez pas !), je n'ai pas fui. En même temps, je crois que je ne l'ai jamais vu "en vrai" comme ça. Oui, je le regrette mais rien n'est perdu.

En effet, Philippe Kolan, car c'est de lui dont il s'agit, est un architecte que je connais depuis quelques années. Il sévit avec son épouse Christine à l'agence K'.

Or, Philippe, outre son goût pour les tenues qui lui sont particulièrement favorables, est aussi un spécialiste du bon son. A tel point qu'il met en place Green*K design, ou comment vous procurer du bon matos (du Jadis !) pour écouter votre musique dans des conditions d'aménagement au top.

Une perspective qui le met en joie :

Pascale Brosseau rédige

Moi ça va me va bien puisque j'ai pour mission de rédiger le texte qui sera en page d'accueil du site. Un texte qui se doit d'être :  - poilu ? - décalé ? - architectural ? (cochez la bonne réponse !)

Je vous tiens au courant dès que c'est en ligne. Ou dès que j'ai une autre photo poilante de l'individu ci-dessus...