Livres d'entreprises...

 

Aujourd'hui, 20 février 2012, c'est le dernier jour pour envoyer sa lettre et espérer ainsi être sélectionné pour faire partie du jury du livre Inter, présidé cette année par Amélie Nothomb.

L'idée de rédiger une petite bafouille m'a traversé l'esprit. Mais bon, le milieu littéraire dans son expression médiatique ne m'attire pas. J'aime lire et puis c'est tout.

Bien sûr, j'aime écrire. La preuve :

Pascale Brosseau rédige

 

 

Là, un ouvrage collectif qui m'a permis de rencontrer les fous du festival de Poupet, un artificier talentueux,...

En partenariat avec la Banque Populaire Atlantique et aux éditions Ouest-France, on ne le trouve plus en rayon. Oui, c'est un peu triste.

 

 

 

 

Pascale Brosseau rédige

 

 Ici, outre les portraits des deux investigateurs du projet Villa Déchets ( Frédéric Tabary et Yann Falquerho), un petit légendage sous les photos du grand (aussi par la taille !) Sébastien Salom-Gomis.

Ce livre "souvenir" a été un temps vendu à la Fnac de Nantes.

 

 

 

 

 

 

Pascale Brosseau rédige Incursion très intéressante dans le monde du camping-car ou l'histoire d'une entreprise qui fabrique des véhicules prestigieux (et impressionnants si, comme moi, on n'imaginait pas qu'une voiture puisse être garée à l'intérieur même d'un caping-car ! Et oui !)

Ce livre d'entreprise a été réalisé à l'occasion de l'anniversaire de la société Le Voyageur et offert à ses meilleurs clients.

 

 

Pascale Brosseau rédigePour ceux qui me connaissent, il serait douteux de faire croire que j'ai rédigé tout un livre de recettes; cela serait même tellement peu crédible que l'on me rirerait au nez sans craindre de m'offenser (pourtant je fais des progrès remarquables !)

En vérité, j'ai rédigé les portraits des familles qui utilisent le Thermomix. Cela semble fabuleux comme engin et c'était plaisant d'entendre ces hommes et ces femmes assurer que, non, ils ne pourraient plus s'en passer.

Comme pour le livre d'entreprise précédent, celui-çi a été réalisé à l'occasion de l'anniversaire de la société.

 

Avec tout ça, pas sûr que j'accède au Goncourt. En revanche, à du travail varié, plaisant, avec des équipes sympathiques (merci à Ponctuation !), oui et ça, ça me plaît.