A l'occasion de la sortie du long métrage d'animation français, Zarafa, il est temps de rétablir la vérité

Zarafa est une girafe dont l'histoire a encore aujourd'hui de quoi impressionner. Elle fut la première de son genre à fouler le sol français en 1826. Cadeau un peu encombrant mais le roi Charles X ne pouvait pas froisser le Pacha d'Egypte en refusant le présent. Du coup, la bête est arrivée via les mers à Marseille et vu l'infrastructure de l'époque, a parcouru à pied, enfin à pattes, les quelques 800 kilomètres et plus jusqu'à Paris. Je vous passe les détails, le petit manteau confectionné pour l'occasion, pour arriver directement à la fin, c'est à dire à la mort de Zarafa en 1845.

Aujourd'hui donc, elle nous revient sous cette forme là :

Pascale Brosseau rédige

Or, je vous le dis comme je le pense, la vérité est bien différente. Parce que moi je l'ai vu la Zarafa. Et elle est exactement comme ça

Pascale Brosseau rédige Voyez la nuance ! Observez le pelage ! Constatez la quasi et triste absence d'oreille dans l'original ! (Elle a cependant conservé ses pattes sauf que la bête est installée dans un escalier, peu propice à des prises de vues éloignées; donc on ne les voit pas)

La Zarafa est donc arrivée un jour au muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle où, on aimerait à le croire, elle coule encore aujourd'hui des jours heureux. Pour en savoir beaucoup plus, on peut tenter ça : http://www.les-amis-de-zarafa.com/fr/

Si vous passez par là, n'hésitez pas à faire un tour dans ce muséum au charme désuet avec de bien belles collections, si on aime la bête morte séchée dans une vitrine, cela va de soi. Ainsi, vous trouverez ce lion qui a dû arpenter la savane et qui depuis, grâce au Duc d'Orléans, passe son temps vautré au chaud dans la belle ville de La Rochelle. Allez, c'est cadeau !

Pascale Brosseau rédige                           Pascale Brosseau rédige

 

 

 

Le muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle est ici ! http://www.museum-larochelle.fr/